arshileGorkyArticleMenu_layout

Savoirs et savoir-faire traditionnels — 2

Objet du débat —
Traditions savantes, savoir-faire et localités

12 novembre 2018
Savoir-faire et perception de l'environnement

Le second séminaire sur les savoirs sera consacré à:

Tim Ingold
Hunters, Pastoralists and Ranchers.
Reindeer economies and their transformation

Cambridge, Cambridge University Press, 1980

Dans la Bibliothèque Tessitures:
Anthropologues 1970s → > Ingold (Tim)

Rebuté par l'empirisme de certains de ses maîtres qui noyaient l'anthropologie dans l'ethnographie, ce qu'il dénonce comme the collapse of anthropology into ethnography, Tim Ingold n'a eu de cesse de réhabiliter la philosophie:

«Cette discipline n'était tout simplement pas considérée comme utile pour ce type d'études. J'ai fait ce que tout le monde me disait de faire: des études de terrain. Et j'ai étudié les liens de parenté, les mécanismes de micropolitique, les troupeaux de rennes, etc. Au fil du temps, j'ai été de plus en plus attiré par la philosophie, précisément parce que j'en avais assez de l'ethnographie.»

Philippe Descola et Tim Ingold, Etre au monde. Quelle expérience commune? Débat présenté par Michel Lussault, Lyon, PUL, 2014, p.36. Dans la Bibliothèque Tessitures: Ethnographie et savoirs > Ontologie

D'emblée (p.vii) il présente ce livre de 1980, consacré aux éleveurs nomades qui se déplacent sur de grandes étendues dans la toundra ou dans la forêt pour faire paître leurs troupeaux de rennes, comme «un livre d'idées et non un livre de faits». Toutes les données ethnographiques sur lesquelles il construit son analyse des interactions entre les rennes, les autres espèces animales et les humains, sont tirées de sources précédemment publiées, par d'autres ethnographes ou par lui-même dans son ethnographie des années 1970.

Cette analyse de la chasse et de l'élevage des rennes chez les Lapons préfigure les thèses qui ont fait la notoriété d'Ingold sur les savoir-faire (skills), les modes de vie (livelihood) et les modes d'appropriation d'un habitat (dwelling) mis en œuvre dans nos rapports à notre environnement.

Tim Ingold, The Perception of the Environment. Essays on livelihood, dwelling and skill, London New York, Routledge, 2000.

Le livre de 1980, Hunters, Pastoralists and Ranchers, est un classique. Que par la suite Tim Ingold soit devenu un essayiste à la mode, cela ne nous concerne pas ici et ne doit pas être évoqué dans votre travail écrit.


Avertissement important. — Ce séminaire est exclusivement consacré à l'œuvre de Tim Ingold sur les Lapons. L'ouvrage mis au programme de ce séminaire est Hunters, Pastoralists and Ranchers, publié en 1980, sur la chasse et l'élevage des rennes chez les Lapons, à l'exclusion de tout autre ouvrage de Tim Ingold. Si vous choisissez de consacrer votre travail écrit à Tim Ingold pour la validation de ce séminaire, vous devez exclusivement centrer votre analyse et vos commentaires sur la chasse et l'élevage des rennes. Vous devez entrer dans le détail technique des sources ethnographiques. Vous ne devez pas sortir du sujet qui est l'analyse proposée par Tim Ingold des rapports entre animaux et humains dans le cadre de la chasse et de l'élevage des rennes.


Travaux récents sur l'élevage du renne qui s'inspirent de Tim Ingold

Dans la Bibliothèque Tessitures:
Anthropologues 1970s → > Ingold (Tim)

Hugh Beach and Florian Stammler, Human–animal relations in pastoralism, Nomadic Peoples, New Series, Vol.10, No.2, Special Issue: Humans and Reindeer on the Move (2006): 6-30.

Aimar Ventsel, Hunter–herder continuum in Anabaski district, NW Sakha, Siberia, Russian Federation, Nomadic Peoples, New Series, Vol.10, No.2, Special Issue: Humans and Reindeer on the Move (2006): 68–86.

Joachim Otto Habeck, Experience, Movement and Mobility: Komi Reindeer Herders' Perception of the Environment, Nomadic Peoples, New Series, Vol.10, No.2, Special Issue: Humans and Reindeer on the Move (2006): 123–141.

Richard Fraser, Forced Relocation amongst the Reindeer-Evenki of Inner Mongolia, Inner Asia, Vol.12, No.2 (2010): 317–346.


En contrepoint

L''élevage du renne chez les Lapons est une question classique en anthropologie. Depuis La Civilisation du renne publié en 1936 par André Leroi-Gourhan, les travaux en français n'ont pas manqué. Sur les savoirs des éleveurs de rennes, Yves Delaporte a publié en 2002 un livre magistral, complètement ignoré de nos collègues étrangers. J'aurai à cœur d'y consacrer un moment du séminaire, où il aurait sa place à part entière si je ne privilégiais pas la littérature anthropologique en anglais pour de banales raisons pédagogiques. Mais ce n'est pas sans ironie que j'ai mis Tim Ingold au programme dans le module Anthropologie des savoirs, car c'était l'occasion de faire connaître aux happy few le beau livre de Yves Delaporte qui soutient confortablement la comparaison.

Yves Delaporte, Le Regard de l'éleveur de rennes (Laponie norvégienne). Essai d'anthropologie cognitive. Louvain-Paris-Sterling (Virginia), Peeters–SELAF, n°397 («Arctique»), 2002.