arshileGorkyArticleMenu_layout

La place des femmes dans la parenté — 1

Objet du débat —
Les femmes peuvent-elles résister à la domination masculine dans les relations de parenté?

28 janvier 2019
Donner et rendre entre hommes et femmes

Annette B. Weiner, Inalienable Possessions.
The Paradox of Keeping-While-Giving
,
Berkeley, University of California Press, 1992

Bibliothèque Tessitures:
Anthropologues 1930s–1980s > Weiner (Annette)

Annette B. Weiner (1933–1997) contribua au renouvellement des études ethnographiques sur les îles Trobriand dans les années 1970. L'accumulation des connaissances anthropologiques sur les Trobriand depuis Malinowski jusqu'aux années 1980 constitue aujourd'hui un dossier paradigmatique, en ce sens que l'ensemble des problèmes étudiés aux Trobriand et des méthodes ethnographiques mises en œuvre donne un exemple parfait des acquis de l'anthropologie. Les auteurs à la mode sur le thème du don comme Marilyn Strathern dans The Gender of the Gift (1988) ou Maurice Godelier dans L'Enigme du don (1996) sont soit en retrait soit tributaires d'Annette Weiner, qui s'appuyait sur une ethnographie beaucoup plus ample.

Weiner prend ses distances avec Strathern aux pages 14 et 124.

Deux questions principales sont traitées dans Inalienable Possessions, «Les Biens inaliénables»: la théorie du don, et le poids politique respectif des hommes et des femmes dans la société.

1°) Sur le don et les échanges de dons. Au lieu de mettre l'accent comme le fit toute l'anthropologie classique depuis Marcel Mauss sur les biens qui sont donnés et sur l'obligation même de donner, Weiner souligne au contraire l'importance de ce qui n'est pas donné, de ce qui est inaliénable et qui reste soigneusement conservé ou qui doit être impérativement rendu au terme d'un cycle d'alliances.

2°) Sur le poids politique respectif des hommes et des femmes. En tant que productrices et distributrices de tissus (cloth), qui sont aux Trobriand des bouquets de feuilles de bananier séchées et des jupes en fibres de bananier (bundles of dried banana leaves and banana fiber skirts, p.92) et qui comptent parmi les biens inaliénables, les femmes ont du pouvoir et jouent un rôle majeur dans «la reproduction de la société» (cultural reproduction), c'est-à-dire les alliances, les échanges et la transmission des biens.

Pour prendre une vue exacte de ces bouquets et de ces jupes, reportez-vous par exemple à aux photos et aux pp.27–28, 117–118, etc., dans: Annette B. Weiner, The Trobrianders of Papua New Guinea, New York, Holt, Rinehart and Winston, 1988. Les feuilles séchées de bananier fournissent des fibres que les femmes tissent pour en faire de longues jupes rouges.

Pour être correctement interprétée, l'œuvre d'Annette Weiner doit être étudiée à partir de connaissances précises sur Marcel Mauss (Essai sur le don), sur Bronislaw Malinowski et sur la relation frère–sœur dans la théorie de la parenté. Mon objectif, dans ce séminaire, sera de vous donner le minimum de connaissances indispensables. Voir la page web Des dons et des femmes qui suit celle-ci sur le site. Je citerai l'Essai sur le don de Marcel Mauss dans l'édition originale, que vous trouverez à la page Mauss de la bibliothèque Tessitures:

Mauss, Marcel. 1923-1924. Essai sur le don. Forme et raison de l'échange dans les sociétés archaïques, L'Année sociologique (1896/1897-1924/1925), Nouvelle série, 1ère Année (1923-1924), pp.30-186.

Sur la relation frère–sœur aux îles Trobriand

Francis Zimmermann, Enquête sur la parenté, Paris, Presses Universitaires de France, 1993, pages 214–220. (Dans Tessitures: Parenté > Enquête sur la parenté.)

Pages 214–220 que vous pouvez télécharger ici pour votre commodité en cliquant sur le lien ci-dessous:

Armés des indications données sur la page Des dons et des femmes, de la lecture de Mauss et de la lecture de ces sept pages sur la relation frère–sœur, vous pouvez maintenant vous attaquer au livre d'Annette Weiner.

Inalienable Possessions se compose de cinq chapitres:

1. Les biens inaliénables vs la réciprocité
2. Le Hau chez les Maori
3. Taboo de l'inceste en Polynésie
4. Cosmologie en Australie et Nouvelle Guinée
5. Le Kula, principalement aux îles Trobriand

Si vous choisissez ce livre pour votre travail écrit

Soyez conscient de la difficulté d'entrer dans le détail ethnographique, ce qui est néanmoins indispensable à toute lecture sérieuse, et interdisez-vous tout survol. Concentrez-vous sur un seul chapitre correspondant à vos thèmes de prédilection.

Lectures complémentaires pour vous aider à lire Inalienable Possessions

Bibliothèque Tessitures:
Anthropologues 1930s–1980s > Weiner (Annette)

Ces indications bibliographiques s'adressent exclusivement aux étudiants qui choisiront pour leur travail écrit de faire le commentaire composé d'un chapitre de Inalienable Possessions, et qui se sentiront suffisamment armés par l'étude préalable de l'Essai sur le don de Mauss.

Annette B. Weiner, Plus précieux que l'or. Relations et échanges entre hommes et femmes dans les sociétés d'Océanie, Annales. Économies, Sociétés, Civilisations, 37ᵉ année, n°2, 1982, pp.222–245. Introduit en français certains des thèmes développés dix ans plus tard dans Inalienable Possessions.

Andrew Strathern, Review of: Inalienable Possessions: The Paradox of Keeping-While-Giving by Annette B. Weiner, Journal of Ritual Studies, Vol.7, No.2 (Summer 1993), pp.141–143. Compte rendu précis et équilibré.

Annette Weiner formulait ses thèses sur le don et les femmes en forme de paradoxes qui prêtaient à controverse et ont suscité des critiques. Voici une réaction aussi érudite et bienveillante que perspicace.

Ira Bashkow, Old Light on a New Controversy: Alex Rentoul's Account of the Trobriand Women's Sagali, History of Anthropology Newsletter, Volume 38 Issue 2 December 2011 Article 4. Cet article examine les thèses d'Annette Weiner à la lumière d'un rapport ethnographique jusqu'alors négligé et fait la part de ce qui en est discutable.