arshileGorkyRubriqueAside_layout

Ces deux livres font partie de la liste établie pour 2017–2018 des douze livres que les étudiants de M2 doivent lire pour prendre une vue globale de l'anthropologie dans son actualité.

Personne, intimité, destin — 1 et 2

Objet du débat —
Par quels moyens les pensées d'autrui, les émotions et les croyances, qui forment la face cachée du monde social, nous sont-elles accessibles?

1/ 4 décembre 2017
Dans l'intimité des émotions d'autrui

A partir d'une lecture critique de:

Lila Abu-Lughod, Veiled Sentiments.
Honor and Poetry in a Bedouin Society
,
Berkeley, University of California Press, 1986

Dans la Bibliothèque Tessitures:
Anthropologues 1970s → > Abu-Lughod (Lila)

2/ 11 décembre 2017
La vie, la mort et la réincarnation

Le débat sera présenté à partir d'une lecture critique de:

Gananath Obeyesekere,
Imagining Karma. Ethical Transformation in
Amerindian, Buddhist, and Greek Rebirth
,
Berkeley, University of California Press, 2002

Dans la Bibliothèque Tessitures:
Anthropologues 1970s → > Obeyesekere (Gananath)


L'anthropologie des émotions inventée dans les années 1980 et le «tournant éthique» en anthropologie religieuse à la même époque constituaient de nouvelles approches des valeurs qui orientent l'action et de l'expression de l'affectivité dans l'action. Mais si l'objet d'étude est le même, les données utilisées sont très différentes entre elles et prêtent à controverse. Les unes relèvent des arts de parole et sont recueillies à l'occasion de performances (poétiques par exemple). Les autres relèvent de traditions écrites. Quel poids accorder respectivement à la parole et à l'écriture, à l'ethnographie et à l'exégèse de textes doués d'autorité?