arshileGorkyArticleMenu_layout

Comment pensent les autres — 2

Objet du débat —
La pluralité des temps historiques

13 novembre 2017
L'apothéose du Capitaine Cook, ou le malentendu

Le débat sera présenté à partir d'une lecture, replacée dans le contexte de l'ensemble du livre, de:

Captain James Cook; or the Dying God

qui constitue le chapitre 4 de:

Marshall Sahlins, Islands of History,
Chicago, UCP, 1985

Dans la Bibliothèque Tessitures:
Anthropologues 1970s → > Sahlins


Different cultures, different historicities (p.x)

«J'essaie de montrer, écrit Sahlins, pourquoi, dans le cas de sociétés d'un certain type, les histoires de rois et de batailles sont à juste titre privilégiées par l'historiographie. En effet, ce qui est en jeu est une structure qui généralise l'action du roi comme forme et destinée de la société.» C'est le modèle de l'histoire héroïque, qui contraste avec le nôtre. Les européens, depuis la fin du 18e siècle, partent des notions de processus et de progrès pour organiser l'ordre du temps historique: le passé est derrière nous, l'histoire innove, l'événement est inédit. Par contraste, à Hawaii par exemple, où le temps est pensé sur le modèle de l'histoire héroïque, l'événement est une pratique du mythe (mythopraxis): le mythe dit l'histoire autant qu'il la fait. «Je souligne, ajoute Sahlins, le contraste entre la pratique mythique des peuples polynésiens et l'utilitarisme désenchanté de notre propre conscience historique.»

I try to show why, for societies of a certain type, the stories of kings and battles are with good reason privileged historiographically. The reason is a structure that generalizes the action of the king as the form and destiny of the society. In the same essay, the mytho-praxis of Polynesian peoples is contrasted with the disenchanted utilitarianism of our own historical consciousness. (p.xi)

Puis, faisant un pas de plus dans l'analyse différenciée des régimes d'historicité (historicities), il met en évidence la structure performative à l'œuvre dans l'organisation du temps historique à Hawaii où, lorsque survient un événement inattendu et lorsqu'ils sont confrontés à des personnes et des choses étrangères (comme les navigateurs et les bateaux anglais qui font escale dans la baie de Kealakekua en janvier 1779), les gens instituent sur le champ par des actes appropriés, performativement (parformatively), des liens qui neutralisent l'étrangeté de ces événements, personnes et choses. Il existait par exemple pour ce faire en hawaiien une catégorie de pensée indigène (p.30):

The calcul sauvage seems to share with its more famous cousin (la pensée sauvage) a great capacity to neutralize the events that beset it [qui l'assaillent]. Nothing human was truly foreign to the Hawaiians — if not always the other way around. There was always the category akua, usually glossed as 'god' or 'divine'. By my reading, this [cette catégorie de pensée indigène], rather than the famous mana, functions as a zero semantic category, signifying not so much a determinate content as the remarkability of the experience. At first, Hawaiians liberally applied the term to the persons, ships, and mechanical contrivances of the foreigners. Later, as these were incorporated within Hawaiian society, they became kama'aina, 'children of the land' . Everything happened as if nothing happened: as if there could be no history, as there could be no unexpected event, no happening /31/ not already culturally provided for.

Le lecteur francophone dispose de deux excellentes traductions, malheureusement difficiles à trouver:

Marshall Sahlins, L'apothéose du capitaine Cook, dans Michel Izard et Pierre Smith (éds), La fonction symbolique. Essais d'anthropologie, Paris, Gallimard, 1979.

Marshall Sahlins, Des îles dans l'histoire, Traduit de l'anglais par un collectif de l'EHESS sous la direction de Jacques Revel, Paris, Éditions Gallimard-Le Seuil,« Hautes études», 1989.

Trois remarques pour situer cette œuvre de Sahlins

1 / Un chef d'œuvre d'ethnographie historique ou d'ethnohistoire, associant [1] la restitution minutieuse et exhaustive des mille et un petits détails de la philologie hawaiienne et [2] une réflexion philosophique et politique conduisant à une thèse sur la pluralité des régimes d'historicité.

2 / La controverse avec Gananath Obeyeseke et la publication de How "natives" think lui ont donné un surcroît d'importance. Toutes les pièces du dossier Cook sont disponibles.

Dans la Bibliothèque Tessitures:
Anthropologues 1970s → > Sahlins

Il est vivement conseillé de commencer vos lectures complémentaires par:

Francis Zimmermann, Sahlins, Obeyesekere et la mort du capitaine Cook, L'Homme, tome 38, n°146, 1998, pp. 191–205.

Recommandation importante. — Si vous choisissez Sahlins pour votre travail écrit, vous ne devez en aucun cas refaire l'histoire de cette controverse ni disserter sur cette controverse. L'exercice demandé est un commentaire de texte, sur le chapitre du livre de 1985 dont Cook est le héros. Vous devez entrer dans le détail technique de l'ethnographie historique pour en faire une lecture personnelle. Ne vous noyez pas dans la littérature secondaire.

3 / L'émergence du nouveau paradigme qu'est le tournant ontologique en anthropologie a donné une nouvelle actualité à l'œuvre de Sahlins, qui peut en être considéré comme un précurseur. Intéressez-vous, dans cette perspective, à l'emploi des mots ontology et ontological dans Islands of history (pp. 14, 59, 81, 144) et à la triple citation (pp. 13, etc.) de Lévi-Strauss sur le schème conceptuel polynésien, une position de Lévi-Strauss qui elle aussi a inspiré le tournant ontologique.